Photo de Thibault de Puyfontaine

      Après un BTS en stylisme de mode, Laurence Le Constant entame des études d'arts spécialisées en design textile et développe alors, le savoir faire de brodeuse, tisserande et plumassière. Les gestes ancestraux lui sont transmis patiemment en atelier. Plus tard, elle fait le choix d’un cursus croisé d'arts plastiques à la Sorbonne et de cours à l'Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne. Cela scelle sa volonté de maitriser la création de la matière la plus élaborée, alliée aux questionnements plastiques fondamentaux.

Depuis 2000, elle a ainsi fait ses armes dans de prestigieux ateliers de haute couture et travaille pour Chanel, Dior, Emmanuel Ungaro etc. A partir de  2010, elle décide de se consacrer intégralement à son œuvre personnelle.

Elle a participé à des expositions collectives à  Paris, Tokyo, Osaka, Dallas et San Francisco. L’œuvre MICHELINE (extraite de la série MY LOVELY BONES) a intégré la collection permanente du Dallas Museum of Art, en 2012.

 

On verra une sélection notable de ses vanités (issues de la série MY LOVELY BONES) présentées à l’occasion de l’événement Art Paris Art Fair, en mars 2014 et en mars 2015.

De mai à fin juin 2014, la galerie Géraldine Banier accueille son solo show : HER GARDEN.

L’année 2015 est marquée par une série de collaborations avec la Maison Massaro.  Elles donneront naissance à SUKI, EVE, DAPHNE et  Melle IVES.

L’alchimie qui se développe entre l’artiste, le maître bottier de la rue de la Paix et l’horloger Roger Dubuis  aboutit  en 2016, à la création  de la montre VELVET GRETA.